Patrick Marty, mercredi 11 juillet

Faut-il encore le présenter ?

Patrick Marty,
l’éditeur (formidable) des éditions Feï, l’auteur (incontournable) du polar bergeracois qui vous fait frissonner depuis deux étés, mais aussi de deux adorables séries de bandes-dessinées pour enfants – La Balade de Yaya et Kushi – sera à nos côtés
mercredi 11 juillet
à partir de 15h30
pour
vous présenter la version roman
des aventures de Yaya et Tuduo !!!

On a grand hâte !

Publicités

Emmanuel Grand, jeudi 28 juin

Pour sa dernière animation, Coline a invité
un de ses auteurs chouchou :
Emmanuel Grand
passera sa soirée du
jeudi 28 juin à partir de 19h
à La Colline Aux Livres !!!!!!!!


Et si vous ne savez pas qui c’est, voici ce que Coline dit de son dernier polar, Kisanga, édité par les éditions Liana Levi :

« Si vous vous retrouvez coincé un week-end chez votre belle-mère, s’il pleut pendant toutes vos vacances et que vous ne pouvez pas mettre le nez dehors, si (par malheur !) vous vous êtes cassé une jambe*, bref si vous avez grand besoin de vous évader efficacement, n’hésitez pas un quart de seconde : foncez droit sur le nouveau polar d’Emmanuel Grand !
Après la Bretagne (Terminus Belz), les corons du Nord (Les salauds devront payer), il nous fait visiter l’Afrique, et plus précisément le Congo, dans un roman encore une fois bien noir qui raconte les frauduleuses et épouvantables magouilles de certains grands groupes industriels avec certains gouvernements… Et attention, ça dépote !
Soit un grand groupe qui s’apprête à signer un contrat plus que juteux avec les chinois pour exploiter une gigantesque mine de cuivre et de cobalt au Congo, soit un ministre qui a les dents longues et qui fera tout pour arriver à ses fins, soit un général qui se retrouve avec un « gros merdier » sur les bras, soit un journaliste brisé qui veut se venger, soit un jeune ingénieur très (trop ?) malin qui fourre son nez là où il ne faut pas… Soit un gouvernement français qui aurait couvert des agissements pour le moins atroces et honteux… Et hop, tout le monde en prend pour son grade !

Pas moyen de s’arrêter trois minutes pour souffler, Emmanuel Grand nous embarque dans cette aventure au rythme diabolique et nous laisse séché et un peu effrayé (ça sonne tellement juste…) sur une scène finale absolument grandiose..
C’est génial, fabuleux, prenant, haletant, passionnant, bref, un grand livre !

*bien évidemment, ça marche aussi s’il fait soleil et que tout va bien chez vous ! »

Manu Cassier et Didier Quella-Guyot, jeudi 14 juin

Les fans de BD vont être contents !

Jeudi 14 juin à partir de 18h30
Manu Cassier et son scénariste Didier Quella-Guyot
vous diront tout de leur dernière bande-dessinée
Les esclaves de l’île de Pâques
éditée par La Boite à Bulles !

Venez donc découvrir l’histoire de cette île bien mystérieuse…

L’île de Pâques était jadis une île isolée, avec sa culture propre et une population de près de 3.000 habitants. Puis les occidentaux sont arrivés. Ils ont enlevé des centaines de Pascuans pour les réduire à l’esclavage dans les mines de guano. Certains ont finalement pu rentrer… et propager sur l’île des épidémies venues du continent.

C’est à cette époque qu’Eugène Eyraud, prêtre ouvrier de son état, décide de s’installer sur l’île pour y mener une mission d’évangélisation et apporter la « civilisation » à ces « sauvages » aux dieux de pierre. Il aura bien du mal à parvenir à ses fins, devra partir pour mieux revenir…

Jusqu’à ce qu’un autre “civilisateur” vienne s’installer dans l’île : le marin Jean-Baptiste Dutrou-Bornier. Il développe l’agriculture sur l’île, épouse une princesse locale puis se transforme en despote.

A sa mort, en 1876, il ne reste plus que 175 Pascuans sur l’île. Les fameux Moaï, ces géants de pierre garderont leur mystère pour l’éternité…

Revue Far Ouest, jeudi 7 juin

La Revue Far Ouest revient à La Colline Aux Livres !

Jeudi 7 juin à 19h,
rejoignez-nous pour une soirée projection !
La Revue Far Ouest nous propose de (re)découvrir les évènements de Mai  68 en Dordogne !


À partir d’archives inédites et de témoignages, ce documentaire sur les révoltes périgourdines de Mai 68 raconte en quatre épisodes les attentes, les espoirs et les inquiétudes de la France des campagnes.

Un feuilleton de Manu Zangra et Vincent Tejero avec la collaboration des Archives départementales de la Dordogne, West Motion et Les Dockeurs.
Découvrez la bande-annonce !

www.revue-farouest.fr

Stéphane Delpeyrat, samedi 19 mai

Avec « Sicilien/nes », Stephane Delpeyrat vous emmène à la rencontre d’une Sicile authentique et humaine, bien loin des clichés touristiques !

Alors que vous soyez amateur de photo, de voyage ou simplement grand curieux, Stéphane et nous vous attendons
samedi 19 mai à 11h,
pour inaugurer sa belle exposition !!!

Le mot de l’auteur/photographe :
C’est une balade qui a commencé sur la route reliant Montréal à New-York. Nous étions trois, Bérénice, Christian et moi, roulant, émerveillés, dans une voiture de location japonaise, au milieu de ces paysages de rêve qui vous font voyager bien plus loin que la route elle-même. D’un seul coup, c’était l’Amérique que nous aimons qui nous sautait à la figure : celle de John Irving, de Robert Frank, de Viviane Maier, de Clint Eastwood … Ses arbres immenses, ses majestueux ponts de fer rouge, ses restaurants de bord de route pour un « Breakfast In America » avec immenses canapés cuir, serveuses en tablier, juke box et ses camions gigantesques aux klaxons à faire taire le vent… J’ai compris sur cette route que les images de tous les livres et films qui nourissent mon imaginaire existaient vraiment ici et qu’une urgence s’imposait à moi : photographier . L’arrivée sublime dans Manhattan, avec Bob Dylan à la radio et New-York qui surgit devant nos yeux avec ses tours, après 500 kilomètres de forêt et de grands espaces, est un choc esthétique et photographique incroyable. L’envie de photographier devient alors forte pour ne rien perdre, ne rien oublier, capturer ces images de rêve et pourtant soudain si réelles, là sous mes yeux……