L’essai, Nicolas Debon, Dargaud, 16€45

l'essai

« Où est la folie ? Les autoritaires prétendent que les hommes sont des êtres insociables en liberté, des frères ennemis, toujours en compétition. J’entends faire la démonstration que l’autorité et les crimes qu’elle engendre n’est pas fatalement au seuil des sociétés. »

Au bout de quelques pages, je me suis interrompue pour rechercher de quelle œuvre cette BD était l’adaptation, tant le style était littéraire. En fait, d’aucune. C’est la documentation, rien que la documentation qui a permis à Nicolas Debon de raconter l’histoire de cette « colonie » (on dirait aujourd’hui communauté) anarcho-communiste, et surtout de l’homme, Honoré Henri, qui l’a créée à l’aube du vingtième siècle. Et il a superbement réussi.

D’abord seul, puis peu à peu rejoint par d’autres courageux pleins d’idéaux, il s’est attaqué à un lopin de terre ardennaise sur lequel il avait décidé d’établir un exemple d’une société nouvelle, porteuse d’espoir, « prélude d’un monde de liberté et d’amour ».

Ce récit témoigne avec un ton très juste et une verve convaincante de cette aventure humaine, partie de rien, dont le but était l’accomplissement d’hommes et de femmes affranchis de toute forme d’autorité, conscients, libres.

Communisme ? Anarchisme ? Pour quoi ces mots font ils si peur aujourd’hui, ou sont ils si méprisés ? C’est vraiment la question qui s’impose à la lecture de cette BD. J’ai eu l’impression d’avoir lu la biographie exaltante d’un Grand Homme, quand pourtant cette expérience reste anecdotique.

Le dessin, en couleur directe, colle parfaitement au récit, à la vie dure, fruste qui y est décrite, et à ce début de siècle.

Cécile

RÉSERVEZ EN LIGNE

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s