La Ballade d’Ali Baba, Catherine Mavrikakis, Sabine Wespieser éditeur, 18€

ballade-ali-babaQuand même, rencontrer son père dans une rue ventée du Québec alors que celui-ci est censé être mort il y a plusieurs mois… c’est le genre de chose qui vous met un peu mal à l’aise. Le père d’Erina – ou son fantôme – a pourtant l’air bien vivant. Il se montre toujours aussi pugnace et gentiment évasif. Et ce qu’il demande à sa fille n’est pas si évident que ça…

Au fil des souvenirs d’Erina, on découvre un personnage complexe qui s’est formé dans l’adversité mais toujours avec beaucoup d’optimiste, un homme fort et volontaire, éternel déraciné et cependant toujours à l’aise là où il est. Difficile pour une petite fille de construire sa propre vie avec un père pareil.

Avec toujours autant de talent, Catherine Mavrikakis nous promène dans les rues de Montréal, dans les casinos de Vegas, sur les bateaux entre l’Algérie et New-York, passant d’une époque à une autre avec une facilité déconcertante.

Coline

RÉSERVEZ  EN LIGNE !

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s