Vois comme ton ombre s’allonge, Gipi, Futuropolis, 19€

vois-comme-ton-ombre-s-allonge

Pour passer l’hiver, Gipi nous fait cadeau d’un très bel album.

Sombre, limpide, tourbillonnant, noueux comme les racines de l’arbre qui hante notre personnage principal. L’homme est interné, soupçonné d’être schizophrène, obsédé qu’il est par les vieilles images de champs de bataille, d’une station essence et d’un arbre.

Une lecture sur le fil au-dessus de laquelle plane la peur du temps et de la vieillesse. Gipi envoûte avec, je crois, ses plus beaux dessins, crayonnés ou aquarelles, et vient titiller notre sensibilité, nous happer dans l’intime et dans l’Histoire, pour mieux nous convaincre !

Sara

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s