Devenir Carver, Rodolphe Barry, Finitude, 21€

devenir-carver

Dès le début, on sait que pour « devenir Carver », il lui faudra passer par les plus grands excès, Raymond est un enfant timide et balourd. Il deviendra un jeune homme tendre, amoureux de Maryann et obnubilé par une seule idée : devenir écrivain. Tout sera sacrifié à cet unique but. De petits boulots en déménagements intempestifs, de périodes d’euphorie financière à la plus grande misère, la longue plongée dans l’alcool se fera inexorablement et l’emmènera jusqu’à « sa première mort ». C’est ainsi qu’il pourra être cet écrivain extraordinaire, incisif et d’une humanité poignante.

Sa première vie ressemble à ses écrits. Carver sort des pages, nous prend par la manche, nous sommes avec lui, les références littéraires foisonnent et les écrivains comme Ford, Cheever, Wolff font soudain partis de notre vie, comme par magie.

Rodolphe Barry nous offre un hommage vibrant et brûlant. La littérature est ici totalement dans son rôle, nous « remplir » de joie, de tristesse, de passion, bref on en sort bouleversé et heureux.

Merci !

Nathalie

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s