Une fille nommée Hamlet, Erin Dionne, Hélium, 14,50€

hamlet

Hamlet pourrait vivre une adolescence « normale » si elle n’était pas affublée d’une sœur de 7 ans surdouée et de parents « intégristes shakespeariens ».

Le ton est joyeux, enlevé, le rythme  est soutenu, le propos est sérieux… mais drôle. Bref, un roman qui est une réussite car, en plus, il donne envie de (re)lire Shakespeare.

Nathalie

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s