Le mois le plus cruel, Louise Penny, Actes Noirs, 23,50€

A Three Pines, tout semble parfait et merveilleux, tout le monde s’aime et s’entraide. Le quartier général, c’est le bistro de Gabri et Olivier. On y boit des coups, on y mange de bons petits plats cuisinés avec amour, on y fait même des séances de spiritisme quand une voyante débarque en week-end. Mais il y a quand même une ombre qui plane sur ce décor de carte postale : la maison en ruine des Hadley, abandonnée depuis qu’un drame y a eut lieu. Le lieu est idéal pour une séance de rappel des morts. Mais la séance tourne au drame, et Madeleine, la belle et adorable Madeleine, celle que tout le monde adore, meurt… de peur !

Un bon polar d’ambiance, à la « Agatha Christie », avec des personnages hauts en couleurs et terriblement attachants. On a qu’une seule envie, c’est aller assister le Sherlock Holmes moderne (quoi que…) et passer quelques jours dans ce coin a priori paisible.

Coline

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s