Comme un hommage… Henri Bauchau

Henri Bauchau a fait « petit gris » * au soir de l’été. Doucement, il est parti rejoindre ses rêves d’enfant rieur si longtemps oubliés.

Avant, on lisait Bauchau, on était émerveillé par cette écriture si lumineuse et intense. On se disait que croiser un jour sa longue silhouette, son regard limpide, écouter sa voix de vieux sage mâtinée d’enfance faisait partie des bonheurs possibles.
A présent, il reste ses livres… et quels livres !

Henri Bauchau, c’est une œuvre totale, qui évolue suivant les moments et les âges de la vie.
Psychanalyste, écrivain et peintre, il portait sur toute chose un regard empreint de douceur et de poésie.
Il était de ces écrivains qui nous font du bien et éclairent nos vie d’une lumière bienveillante.

Alors, même s’il est doucement rentré en lui-même, ne passez pas trop loin, faites le détour jusqu’à lui, il a encore des histoires à vous raconter pour embellir vos vies.

Nathalie

* « Faire petit gris » fut son activité préférée lorsqu’il était enfant. « C’était en fait se coucher dans la terre comme une petite souris, comme un petit lapin » expliquait-il dans un entretien accordé à Télérama en 2008.

Publicités

Donnez-nous votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s